L’Insurgée de Varsovie, une trahison politique

Une histoire vraie qui a pour cadre l’une des plus grandes trahisons politique, militaire de la fin de la seconde guerre mondiale. Quand la ville de Varsovie en Pologne se soulève contre les Allemands fin 1944, menée par la résistance locale, les troupes soviétiques à quelques kilomètres ne bougent pas. Staline veut rayer de la carte toute Pologne capable de refuser le communisme. Il va réussir et ce sera un massacre. L’Insurgée de Varsovie raconte le combat authentique dans les ruines de Maria Sabina Devrim pendant l’insurrection. Un récit signé par Jean-Pierre Pécau et dessiné par Dragan Paunovic qui montre jusqu’où on peut aller dans l’horreur, la trahison tout en étant à l’époque parmi les Alliés.

L'Insurgée de Varsovie

Septembre 1944, les Anglais tentent de ravitailler les résistants polonais qui se battent contre les SS dans Varsovie. Pourtant ils sont attaqués par la DCA russe alors qu’ils sont alliés. Pour les Soviétiques aux portes de Varsovie l’arme au pied, la résistance polonaise doit disparaître de la scène. Dans les rues, les immeubles dévastés, Maria se bat avec ses camarades. Les Allemands pilonnent la ville encerclée après avoir déjà rasé le ghetto juif et déporté la population. Les containers d’armes sont peu nombreux. Depuis deux mois des jeunes et d’anciens militaires se battent mais les chars nazis dévastent la ville. Marie et ses amis ont des moyens dérisoires mais arrivent à contrer provisoirement les Allemands. Peu à peu les chefs sont tués.

L'Insurgée de Varsovie

Même les résistants à l’extérieur de Varsovie seront sacrifiés. Les Russes interdiront aux bombardiers américains d’intervenir et Varsovie sera un bain de sang. Ni Churchill, ni Roosevelt ne bougeront pour ne pas contrarier Staline qui fera aussi déporter, tuer les brigades des Polonais libres qui se sont battus depuis l’Angleterre quand ils reviendront chez eux. Maria, qui vit en France, est un des rares témoins à avoir échappé par miracle à la tuerie des 15 000 insurgés et des 200 000 civils au nom d’un communisme expansionniste et tout puissant. Une leçon de courage et d’Histoire à ne pas oublier.

L’Insurgée de Varsovie, Delcourt, 15,50 €

L'Insurgée de Varsovie