Pandora n°3, trouvailles et auteurs à découvrir

Il y a des moments qu’on attend avec impatience. La parution d’un nouveau numéro de Pandora en fait partie. Le tome 3 est donc dans les kiosques, ce qui tombe bien à quelques jours des vacances histoire de glisser entre deux albums dont ACBD vous a suggéré la liste des indispensables de l’été ce recueil au ton et aux qualités graphiques inégalées.

PandoraAu sommaire de Pandora il y a 31 récits inédits et on sautera sans attendre sur celui de Giardino, La Mort de Bruno Buozzi. Giardino qui sortira un album en 2018 revient et c’est rare sur la fin de l’Italie fasciste. On a aimé aussi A quoi tu penses la sorcière ? de Tirabosco, réflexion amère et onirique sur le destin des migrants, leurs peurs, leurs morts dans l’indifférence. Dans Le Retour de Hugues Micol un Juif polonais revient chez lui après les camps mais les occupants le chassent et sont persuadés qu’un trésor est caché dans la maison. Pandora ouvre le bal avec Corto Maltese par Pellejero et Canales. Corto va-t-il sauver sa peau cette fois ? Un côté fable dans l’esprit de Pratt.  L’origine des mille et une nuits de Bindi et Corboz, Florence Dupré Latour et des formes en contre-forme, Alfred et ses oiseaux de nuit ou Götting qui rase gratuit, Art Spiegelman, David B., Menu, Mussat, Killoffer, ils sont tous dans Pandora n°3. Un petit bonheur d’invention, de trouvailles graphiques, d’auteurs à redécouvrir dans des exercices atypiques.

Pandora N°3, 264 pages, Casterman, 18 €