Nouveau partenaire du festival d’Angoulême, Cultura a (aussi) son prix

Prix Cultura Angoulême
Une participation toujours record et un prix du Public cette année

Finalement, l’édito Histoire de prix prend toute sa signification avec l’annonce du partenariat de Cultura et le festival d’Angoulême. Qui prend la place de la Fnac et de Leclerc réunis.

Le but est clair pour l’enseigne. Dans un communiqué publié par le festival, Cultura dit « poursuivre son ambition : développer l’accès et le partage des différentes formes de culture, dont la bande dessinée est un vecteur important. Ce partenariat illustre la raison d’être de Cultura, permettre l’épanouissement et le plaisir de chacun à travers une culture ouverte, vivante, et en un mot : accessible ».

Plus encore Cultura annonce clairement la couleur et sera un acteur majeur : « C’est dans cette perspective que Cultura s’engage aux côtés du Festival pour en devenir l’acteur principal. Cet engagement actif se concrétise par différentes actions dont le parrainage et la promotion de la Sélection Officielle et du Palmarès au sein des magasins et sur le site www.cultura.com« .

Second point, « Les albums de la Sélection Officielle du Festival d’Angoulême seront identifiés et mis en avant dès janvier, à l’entrée des 52 magasins Cultura. Sur le site www.cultura.com, qui propose déjà une large gamme de BD une mise en avant spécifique « Festival d’Angoulême » permettra aux internautes de découvrir et de commander les titres de la Sélection Officielle. Afin de faciliter l’identification de cette sélection en magasin et sur le site Internet de Cultura, la mascotte du Festival, « le Fauve », se mettra aux couleurs de l’enseigne ». C’est nouveau en terme de récupération d’image. Cultura est bien devenu le leader du festival. Le prix à payer pour sa présence ? Avec un gros enjeu, la commande sur le net.

En prime pendant tout le festival « une équipe de libraires sera présente pour recevoir les festivaliers au sein d’un espace dédié, pour leur faire découvrir l’univers Cultura. Les visiteurs pourront consulter l’ensemble des albums de la Sélection Officielle, mais également rencontrer leurs auteurs. Ouvert à tous, ce lieu d’échanges et de partage proposera un programme d’animations variées et gratuites accessibles aux visiteurs adultes et aux enfants ».

Vient enfin l’annonce de la création de son prix, celui du public Cultura. Normal, à y être. Et là on jugera sur pièce quand il sera attribué. « Le Prix du Public Cultura a été créé pour le 40e anniversaire du Festival d’Angoulême. Cultura va mettre en place un comité de lecture réunissant des libraires spécialisés de l’enseigne. Ils vont sélectionner 8 albums parmi la Sélection Officielle de 32 ouvrages. Le public sera amené à voter sur le site www.cultura.com (entre le 4 janvier et le 2 février) parmi ces 8 bandes dessinées. Pendant toute la durée du Festival, les amateurs de BD pourront voter pour l’élection du lauréat, dans l’espace de la Sélection Officielle. Le Prix du Public Cultura sera remis le dimanche 3 février en présence de Michel Laborie, Directeur Général de Cultura, lors de la cérémonie de clôture du Festival et le lauréat de ce Prix bénéficiera d’une mise en avant spécifique dans tous les magasins de l’enseigne et sur www.cultura.com . Un jeu concours avec tirage au sort permettra aux votants de gagner des cartes cadeaux Cultura : 1 carte-cadeau de 500€, 9 cartes-cadeau de 100€ et 15 albums du lauréat du Prix du Public Cultura ».

Allez on fait court même si ce qui précède mérité d’être lu pour au moins ne pas pouvoir dire que l’on ne savait pas. Dédicaces tout au long de l’année, rencontres, expositions, le tout dans les magasins de la chaîne. Donc, on prend acte. Cultura jouera sûrement le jeu. Reste à savoir ce que le festival y gagnera ou y perdra en indépendance et en qualité.