Sœur Marie-Thérèse des Batignolles vous souhaite un Joyeux Noël

Sœur Marie-Thérèse des Batignolles en ce jour béni, histoire de vous souhaiter un bon Noël en son nom et en celui de Ligne Claire, il y en a qui ont été excommuniés pour moins que ça. Même si la sœur on sait qu’elle est très copine avec un certain Jésus, jardinier portugais de son état et faiseur de miracles. Un risque à prendre que d’annoncer en ce jour de paix sur la Terre et de bénédiction papale que le tome 3 des aventures débridées de la bonne sieur a été rééditée en couleur et sort début janvier. Remaëstérisée comme ils disent, des fous d’humour, des joyeux lurons, un petit jeu de mot pour bien rappeler aux étourdis que c’est Maëster le géniteur de la sœur. Fallait trouver.

Sœur Marie-Thérèse des BatignollesElle boit un coup plus qu’à son tour, Marie-Thérèse, elle fume son pétard à l’occasion et est la reine du couvent. Bon, elle a bon fond, prête à tendre la main à des truands non repentis. Pas désintéressée la sœur, elle aime le muscle et le beau mec. Faut la comprendre. On n’est pas de bois. La Mère supérieure la déteste. Ingérable Marie-Thérèse avec son allure de déménageur, son mépris de l’ordre établi et ses baffes à tuer un mammouth. Cette fois elle tombe sur le Joker version ratatinée. Elle va se prendre pour Batman, enfin Batwoman. Elle rencontre aussi la mère de Jésus qui plane dans sa coccinelle. Une sainte, Marie. Vont pas s’entendre.

Heureusement que la foi sauve. Un Père Noël vampire, des sœurs ninjas et quelques portraits en porte-folio pour finir, que demander de plus ? Un vrai bonheur cet album. Le duo Maëster Sœur Marie-Thérèse en grande forme.

Sœur Marie-Thérèse, Tome 3, Dieu vous le rendra, Glénat, 13,90 €

Dieu vous le rendra