Musidora, la star au collant noir

Une pionnière, une star avant qu’elles n’existent, une actrice de cinéma la première à porter une combinaison moulante de super-héros, Musidora pendant la Grande Guerre a été une icône du balbutiant cinéma français. Un cas, une volonté rare, copine de Colette, Jeanne Roques a défrayé la chronique, ouvert la porte du grand écran aux femmes. On la redécouvre aujourd’hui dans un album passionnant signé par Arnaud Delalande (Notre-Dame de Paris) et Nicolas Puzenat.

Elle était une fois le cinéma

1916, au cinéma triomphe Les Vampires avec Musidora et on meurt dans les tranchées. « Musy » est devenue la reine du grand écran. Jeanne Roques est son vrai nom. Ses parents se sont rencontrés à Paris. Elle nait en 1889 et est un peu un garçon manqué. Le cinéma fait sa révolution en 1895 mais un projecteur met le feu au Bazar de la Charité, une catastrophe. Mais Jeanne le veut, elle fera du cinéma alors que son père auteur de théâtre est plagié. Elle jure de le venger en devenant célèbre. Elle lit Colette qui fait scandale, lui écrit et veut jouer la comédie. Petits rôles, et un nom qu’elle se trouve Musidora. Elle joue dans La Loupiote sur les dames de petite vertu. Succès, rencontre l’amant de Colette qui devient le sien. Ce qui ne l’empêche pas de devenir l’amie de l’autrice. Fantomas fait recette. Gaumont l’engage, elle a des yeux superbes, impose son salaire. Musidora est lancée alors que la guerre de 14 commence.

C’est un vrai roman la vie de Musidora. Une série TV avant l’heure avec des personnages caractériels, émouvants, un amalgame de circonstance, le début des films à épisodes et la mystérieuse héroïne dont le visage masqué fleuri sur les murs de Paris. Un maillot noir moulant qui va faire jaser, Batwoman avant l’heure est née. Un beau travail de recherche et surtout un découpage de l’album qui fonctionne parfaitement comme celui d’un bon film. Un dessin qui colle parfaitement à l’époque pour une belle page méconnue de l’histoire du cinéma.

Musidora, Elle était une fois le cinéma, Collection Robinson, 14,99 €

3.8/5 - (5 votes)