Nestor Burma contre CQFD, amour fatal

Burma est de retour et cette fois pendant l’Occupation. Le personnage dessiné par Tardi, et désormais par Moynot, est le privé incontournable de Léo Malet, au demeurant né à Montpellier où il a passé sa jeunesse. Moynot  a su imposer son propre style, son coup de crayon et faire de Burma son bébé. Encore que Nestor Burma soit un insaisissable, un atypique de la volaille privée. D’autant qu’en 1942, année pendant laquelle se passe Nestor Burma contre C.Q.F.D.,  il faut faire attention si l’on veut passer entre les gouttes tout en conservant un minimum d’amour propre. Burma a le coup d’œil de l’ethnologue et cette fois la belle rousse qu’il va suivre par instinct, ce ne sera pas que du bonheur.

Nestor BurmaUne alerte, les Alliés bombardent les usines aux abords de Paris. On est en 1942. C’est devant sa librairie favorite qu’il accroche la piste de la belle. Quand il revient sur les lieux il y a du cadavre au frais, un démobilisé avec deux balles dans le buffet. Son copain le commissaire Faroux ne croit pas au hasard. Burma non plus. Même quand il retombe sur la mystérieuse inconnue qui a des ennuis avec deux malfrats il rentre dans la danse. Il a un côté Zorro, Burma mais il va le payer cash. Faut pas faire confiance aux rousses. Et Faroux va lui faire un topo de l’affaire dans laquelle il est allé mettre sa pipe. Le casse du train d’or, cela devrait lui rappeler des souvenirs. Et en plus sa secrétaire favorite croule curieusement sous les demandes de clients. Sauf qu’il lâche pas facilement une piste, Burma, surtout quand on l’a pris pour un pigeon.

Une enquête bien tordue, comme Malet savait les écrire. Des petits détails, des rebondissements, des coups tordus mais il a bon cœur Burma. Ca finira par le perdre, lui ou ses amoureuses. L’ambiance est bien celle des polars des années quarante dans un Paris qui joue les vedettes. Moynot sent Malet et restitue le tout. Burma est à l’image de Malet, un libertaire, un insurgé qui n’aime pas vraiment le monde qui l’entoure, trop injuste à ses yeux. Dans ce tome 10, Burma est au mieux de sa forme. Moynot aussi. On se régale.

Nestor Burma, T10 Burma contre C.Q.F.D., Casterman, 15 €

Nestor Burma contre C.Q.F.D.
Moynot ®