Lobster Johnson, un homard qui a du punch

Lobster JohnsonLe Homard, en anglais Lobster Johnson, est un personnage à la fois mythique et oublié. Il a fait ses débuts juste avant la seconde guerre mondiale. Et disparu en 1939 dans une mission en Autriche contre l’Allemagne nazie. Mike Mignola qui l’avait fait participer depuis à Hellboy et à B.P.R.D. (un peu comme un justicier fantôme) raconte ses débuts dans un recueil qui vient de sortir. Lobster n’est pas seul. Il est entouré d’une bande de copains dans le style Arsène Lupin pour lutter contre toute une série de méchants plus ou moins morts-vivants, zombies et autres bizarres. Le Homard a trouvé un curieux pendentif, un masque en or, et démasque un réseau de dangereux nazis. Et un criminel fou pour agrémenter la suite de ses aventures.

On est dans un comics sans prétention, action et fantastique. Mignola se cantonne au scénario. Jason Armstrong signe le dessin assez inégal parfois mais dans l’esprit des séries de l’époque. Un bon cahier graphique en fin d’album est la cerise sur le gâteau.

Lobster Johnson, Tome 1, Le Prométhée de fer, Delcourt, 15,50 €