Pour les Fleurs du Mal, Liberatore s’expose à la Galerie Glénat à partir du 6 mai

A l’occasion de la sortie des Fleurs du Mal de Beaudelaire chez Glénat qu’il a illustrée, Liberatore s’expose à la Galerie Glénat à Paris. Une exposition-vente qui se tiendra du 6 au 31 mai. Le vernissage aura lieu le mercredi 06 mai de 19h à 21h en présence de l’auteur.

Les Fleurs du Mal de BeaudelaireLiberatore avait également illustré Les Onze Mille Verges d’Apollinaire. Cette fois l’illustrateur italien s’attaque à l’une des œuvres les plus mythiques de la poésie et de la littérature française. Beaudelaire le maudit reçoit sur ces poèmes la violence du dessin de Liberatore, certes dans un réel incontournable mais affirmé et revendiqué. Il y a une modernité avec Liberatore qui déclasse ces Fleurs du Mal et ajoute à leur immortalité.

L’album est composé d’une sélection de 30 poèmes de Beaudelaire. C’est un grand format qui rend toute leur force aux travaux d’illustration de Liberatore. Pages dépliables, centrale panoramique pour L’Homme et la mer, un des incontournables de Beaudelaire, beaucoup de traits noirs pour un poète qui savait en manier les teintes subtiles dans ses écrits, Liberatore suit le flot des mots, en accentue parfois la violence et l’effroi. Un superbe travail original qui se termine par un remarquable cahier d’esquisses.

Les Fleurs du Mal de Beaudelaire, Glénat, 39 €

Galerie Glénat, 22 rue de Picardie, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h

Tanino Liberatore