L’Homme de l’année 1917, un Sénégalais devenu un symbole et une icone

Les anonymes qui ont fait l’Histoire, c’est la nouvelle collection de Delcourt sous la houlette de Fred Blanchard. Premier opus L’Homme de l’année 1917. La guerre de 14 en est le cadre. Mais c’est surtout la reconnaissance apportée par les auteurs aux troupes indigènes, tirailleurs sénégalais, algériens ou marocains qui viendront se faire tuer dans les tranchées d’une France qu’ils ne connaissent pas et qui les ignorera longtemps.

L’Homme de l'année 1917Joseph et Boubacar se sont connus en Côte d’Ivoire avant la guerre. Boubacar s’est engagé pour aider sa famille à la place de son frère. Joseph est né en Afrique et est officier dans la coloniale. Les deux hommes seront désormais liés par le destin et le métier des armes. Guerre au Maroc et en Afrique, Boubacar deviendra lieutenant des troupes indigènes. Une rareté. Et aux côtés de Joseph, capitaine, ira avec leur régiment se battre sur les fronts de 14. La Force Noire, une réalité et le courage d’hommes loin de leur pays, de leurs coutumes confrontés à un état-major français qui en fait de la chair à canon.

Un colonel, ennemi intime du capitaine Joseph, les prendra comme cibles et leur donnera les missions les plus dangereuses. Boubacar tombera en sauvant son capitaine qui le lui rendra en en faisant l’inconnu le plus célèbre de l’Histoire de France. Il y aura en prime une surprise dans ce scénario remarquablement documenté et mis en scène par Fred Duval et Jean-Pierre Pécau dont on adore Histoire Secrète. Une très grande rigueur historique des faits, des uniformes, de la mentalité de l’époque. Idem pour le dessin de Mr Fab précis, réaliste sans excès et terriblement évocateur. A souhaiter que tous les albums de la série soient de la même trempe.

L’Homme de l’année 1917, Tome 1, Le Soldat Inconnu, 14,95 €

Le Soldat Inconnu