Les Frères Rubinstein T4, d’Hollywood à la Palestine

Une excellente saga historique qui a pour cadre les années de feu, celles de l’avant-guerre de la France aux USA, du nazisme, de l’antisémitisme qui va devenir la Shoah à travers le destin des Frères Rubinstein. De 1927 à 1948 et la naissance d’Israël , Salomon, l’ainé et Moïse le cadet, deux frères juifs d’origine polonaise, nés pauvres dans un coron du Nord de la France, vont être les victimes de la pire tragédie de l’Histoire. Mais que s’est -il passé en Amérique où ils semblaient avoir trouvé le bonheur ? Réponses dans ce tome 4, Les Fils de Sion. Luc Brunschwig au scénario (Luminary), Étienne Le Roux et Loïc Chevallier au dessin signent une œuvre puissante, qui montre toute l’horreur d’une époque qu’il ne faudra jamais occulter.

Les Fils de Sion

Une salle de cinéma à Hollywood en 1936, on y joue un film qui se passe en France dans un bagne agricole pour enfants. Salomon Rubinstein l’a écrit pour la Warner en partant de sa propre enfance. Son frère comprend combien il a souffert. Plus tard enfermé dans un camp de concentration en Allemagne il se souvient de cette première et comment le succès a été grand tout en montrant qu’en France, pays des droits de l’homme le pire existe. Warner impose à Salomon un voyage en France pour la promotion du film mais il y est encore recherché. Soirée de gala, Chaplin, les stars et la belle Kabira qui lui explique que la Palestine pourrait un jour devenir un état juif car même aux USA l’antisémitisme est puissant.

Les Frères Rubinstein

Sobibor, les exécutions sommaires, les trains de déportés, c’est aussi dans ce tome 4 qui mixte les époques à travers ce qui est arrivé aux frères Rubinstein. Salomon a des comptes à régler en France et y trouvera aussi l’amour malgré les nuages qui s’amoncellent et son passé. Une narration de qualité de Luc Brunschwig, des décors, des ambiances très travaillées et des personnages attachants malmenés à plus d’un titre. Acte de mémoire enfin que la série conforte.

Les Frères Rubinstein, Tome 4, Les Fils de Sion, Delcourt, 15,95 €

3.8/5 - (5 votes)