Champignac T2, nach Berlin

Il est devenu agent du SOE britannique, premier service de renseignement pendant la guerre à agir en territoires occupés par les Allemands. En prime il a une fiancée Pacôme car c’est bien du comte de Champignac dont on parle dans la suite de ces aventures épiques et rocambolesques au sein même de l’antre du monstre, Adolf de son prénom. Après avoir cassé le code de la machine Enigma, BeKa au scénario et David Etien au dessin l’envoie faire du tourisme en Allemagne et récupérer des copains à lui que les nazis séquestrent. Des bases hystériques authentiques, Champignac à Berlin et au repaire du loup, va en voir de toutes les couleurs. Une série qui marque des points car innovante.

Champignac

Il est interrogé à son retour de mission Champignac. Pourquoi n’a-t-il rien fait en ce qui concerne le patient A ? Mais il commence par raconter comment il est arrivé dans cette galère alors qu’il travaillait dans la base secrète de Bletchey. Il s’est confié à sa copine, Blair, et lui a expliqué son destin, devenir un mathématicien, entre autres, de génie. Les Anglais ont reçu un curieux message que Black a traduit. Deux de leurs meilleurs amis Schwartz et Bruynseelke, des savants, veulent être exfiltrés d’Allemagne. Blair parle allemand et avec Pacôme plus Blair sont parachutés sur place. Le trio arrive à Berlin où le nazisme règne en maître au sein même de la population. Ils retrouvent leurs amis qui travaillent sur la Pervitine, une drogue destinée à augmenter la résistance des soldats ou aviateurs allemands. Une drogue aussi mélangée dans les friandises pour rendre le peuple dépendant.

Des bases bien réelles comme pour Enigma à ceci près que ce genre de drogue est devenue monnaie courante au sein de bon nombre d’armée pendant la guerre, US ou anglaise. La Pervitine c’est des amphétamines avec plus de peur, agressivité augmentée, sommeil oublié. Il y a aussi d’autres belles astuces scénaristiques dans cet album Le Patient A dont on vous laisse la primeur. Pacôme va rencontrer un certain Wernher et un non moins connu Sprtschk que l’on retrouvera bien plus tard en compagnie du Voyageur du Mésozoïque. Du cousu main ces aventures héroïques de Pacôme.

Champignac, Tome 2, Le Patient A, Dupuis, 14,50 €