Le Beau Voyage de Léa avec Zidrou et Springer

C’est le scénariste des Folies Bergère, Zidrou, et le dessinateur de Terres d’Ombre, Benoît Springer, qui ont réuni leurs talents pour cet émouvant roman, Le Beau Voyage. Léa est belle, animatrice de télé, un brin opportuniste et amoureuse d’une autre Léa.

Le Beau Voyage
Léa et le père oublié

Quand elle apprend que son père est mort Léa va revenir peu à peu sur son enfance et sur le drame qui a marqué à jamais sa vie. Son père médecin n’a jamais eu le temps de vraiment s’occuper d’elle, de répondre à l’amour de sa fillette. Sa mère est partie un beau jour avec un représentant et son jeune frère s’est noyé dans la piscine de leur maison. Trop, pourrait-on dire, pour cette Léa pas vraiment gâtée par la vie ? Erreur. Tout dans le récit de Zidrou a sa place, authentique, et dramatique. Pas d’erreurs, Léa a ce sentiment d’abandon d’un père qui pourtant l’adore mais se consacre à ses malades.

Accroché, malmené, interrogé, cet album montre tant de détresse que Léa devient une réalité pour le lecteur. On la comprend, on ressent ses angoisses. Il y aura bien sûr l’explication nécessaire et le bonheur retrouvé. Mais des Léa il y en a beaucoup plus qu’on ne pense.

Un album bourré d’émotion vraie et c’est cela qui fait la force de cette histoire. Aux parents de faire attention à leurs enfants. Le dessin et le découpage sont sobres et clairs à la fois, parfaits dans ce cadre de narration.

Le Beau Voyage, Dargaud, 14,99 €

Le Beau Voyage