Pour Lancaster, Jean-Jacques Dzialowski en dédicace chez Sauramps le 15 novembre

Jean-Jacques Dzialowski sera l’invité de la librairie Sauramps Montpellier le vendredi 15 novembre pour son album Lancaster chez Glénat. La dédicace aura lieu de 17 à 19 h. Le lendemain 16 novembre il sera à la librairie Bd&Cie à Narbonne à partir de 10h30.

Lancaster Avec Lancaster on revient à la BD réaliste telle qu’on l’aime. Christophe Bec a écrit le scénario de cette série dont le tome 1, Les Portes de l’Arctique, pose les bases et présente ce nouveau héros dans la lignée d’un Biggles ou d’un Bob Morane.

Jim Lancaster est un héros. Il a fait la guerre dans la Navy et a été anobli. Avec son copain français, Robert Caradine, il bronze au soleil des Caraïbes quand il est contacté par Londres qui lui demande de rempiler et d’aller faire un tour en Amérique du Sud prendre un sous-marin. Les deux amis partent et Robert essaye d’en savoir plus. Damned, Lancaster est muet comme une tombe. A l’arrivée c’est une belle jeune femme qui va leur dire enfin qu’elle sera leur mission et pourquoi ils ne sont plus en vacances.

Jean-Jacques Dzialowski Lancaster et Caradine sont les hôtes de Graham C. Clarke, un grand scientifique et ami de Jim. Clarke a fait une découverte qui pourrait révolutionner l’histoire du monde et monte une expédition direction la région de Troms, aux portes de l’Arctique.

Jean-Jacques Dzialowski a un dessin qui colle avec l’ambiance de cette série un peu vintage mais d’autant plus agréable qu’elle est bien construite par Bec et bourrée d’action. Le tome 2 qui bouclera l’aventure paraîtra en mai 2014. Jean-Jacques Dzialowski a signé des couvertures pour Kiwi, dessiné Blek le Roc. Toute une époque. Enfin histoire de rire, Bob Morane et Lancaster ont un point commun (le hasard), leurs noms sont ceux d’un avion. Ballantine, le copain de Morane, était bien sûr écossais. Caradine est français. Rigolo.

Lancaster, Tome 1, Les Portes de l’Arctique, Glénat, 13,90 €

Les Portes de l'Arctique