Lafayette, une escadrille de volontaires américains en 1916

Le tome 4 du Vol des anges est consacré à l’escadrille Lafayette. Bien avant que les États-Unis ne rentrent en guerre en Europe en 1917, une poignée de pilotes américains sont venus se battre en France et formeront la N 124 qui rapidement prendra le nom de Lafayette en souvenir du général français venu combattre contre les Anglais lors de la guerre d’Indépendance.

Le Vol des AngesL’escadrille Lafayette portait sur le fuselage de ses avions de chasse une tête d’Indien. C’est le capitaine Thenault qui en sera le patron dès avril 1916 à la tête de ces volontaires américains. Dans cet album signé par Wallace au scénario et dessiné par Rivera (aux couleurs Riccardi), la saga de l’escadrille Lafayette est historiquement reprise. On assiste aux débuts de la 124 au moment où l’As allemand Richtoffen reprend l’aviation en main et obtient ses victoires à bord de son avion peint en rouge, ce qui lui vaudra le surnom de Baron Rouge avant d’être abattu.

Pour la part romancée on suit Andy, un pilote hors pair, Colleen, Bill et Kurt qui se livrent un duel sans merci. De superbes dessins d’avions, Nieuport, Spad ou Albatros dans la lignée du renouveau de la BD aéronautique dont l’éditeur Zéphyr s’est fait une spécialité.

A noter qu’un tirage spécial avec un exlibris signé et numéroté, un boitier, est disponible au prix de 18 €

Le Vol des Anges, Tome 4, L’Escadrille Lafayette, Zéphyr Éditions, 14 €

L'Escadrille Lafayette