Le Samouraï noir, Joseph devient Yasuke

Une histoire vraie mais qui a tout d’un conte incroyable, celle du seul et unique samouraï noir adoubé par les Japonais. Yasuke était l’esclave d’un de ces Jésuites partis évangéliser le Japon au XVIe siècle. Fallait oser car les Occidentaux avaient été peu nombreux à y débarquer. Et un Noir jamais d’où à la fois la stupeur et la curiosité de certains princes de l’empire du Soleil Levant. Thierry Gloris raconte comment Yasuke, son nom japonais, va devenir un maître du sabre et de la guerre. C’est Emiliano Zarcone (Valmy) qui dessine cette saga aux ambiances dignes des meilleurs films du genre avec un luxe de détails précis et captivants avec la part nécessaire de romanesque pour bien captiver le lecteur.

Le seigneur Nobunaga fait le ménage en cette fin du XVIe siècle. Il est surnommé le roi démon et élimine toute trahison. Valignano prêtre jésuite débarque avec son esclave noir, Joseph, au Japon. L’effet est stupéfiant sur la population qui le prenne pour un démon. Lors d’une fête où Joseph fait démonstration de sa force, le seigneur Akechi vient le chercher car Nobunaga veut le voir. Et l’acheter par la force au prêtre qui ne peut refuser. Place sous la tutelle de dame Mariko ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas toujours un esclave. Les armes à feu commencent à être importées puis fabriquées au Japon car Nobunaga y voit un atout militaire. Joseph raconte son enfance, comment il a été enlevé par des négriers, baptisé puis revendu au Jésuite. Il devient Yasuke et poursuit son adaptation à la vie japonaise. Nobunaga le teste et prend un décision qui va changer sa vie.

Kurusan, le monsieur noir, puis Yasuke va vivre un parcours initiatique dont ce premier tome décrit les débuts. Avec tout ce que cela va comporter de difficultés, d’abnégation et de courage dans un monde que Yasuke va adopter. Les Jésuites avaient pris pour habitude d’emmener des Noirs au Japon ce qui leur permettait de gagner de l’argent en les exhibant. Nobunaga sera l’unificateur du Japon médiéval. Thierry Gloris (Une Génération française) a su comme d’habitude cerner et aussi enflammer son sujet. On attend le tome 2 avec impatience car l’histoire ne fait que commencer.

Kurusan, Le Samouraï noir, Tome 1, Yasuke, Delcourt, 14,95 €

Le Samouraï noir