Clovis, un conquérant mythique et fondateur

Du vase de Soissons dont on se souvient tous en passant par son baptême très politique, Clovis, roi des Francs est le créateur de la dynastie des Mérovingiens, en fait d’un royaume qui sera à l’origine de la France d’aujourd’hui. Ce qui n’est pas rien car il était parti de peu vers la fin des années 400, mais en politique accompli, chef de guerre, conquérant, Clovis est l’une des plus grandes figures de notre Histoire. Wyctor est au scénario, Bruno Dumézil est l’historien de l’album qui est dessiné d’un trait réaliste par Paolo Martinello. Action, amour, gloire et pouvoir, Clovis avait quelques rares états d’âmes mais une grande vision de l’État.

Ils ont fait l'Histoire

On va l’enterrer en décembre 511 à Paris près de Sainte Geneviève avec laquelle il avait en son temps passé un marché pour éviter de détruite le future capitale de la France. Son épouse la reine est accompagnée de Mundéric et de Rémi le prêtre. A eux trois ils reviennent sur le destin du roi très chrétien mais à la francisque facile quand il enterrait son propre père Childéric. Fastueux. Clovis est jeune et s’appuie sur Mundéric déjà. Les conquêtes sont en marche. Soissons est sa première grande bataille. On partage le butin mais c’est le sort qui désigne qui à quoi. Clovis est païen mais veut un vase qu’un soldat lui refuse. La suite on la connait. Il a une mémoire d’éléphant Clovis. Plus tard devant Paris, Geneviève lui demande de ne pas piller la ville. Clovis fait le ménage parmi les petits rois qui peuvent le gêner. Mais il lui faut des alliances car ses Francs peuvent être cernés alors qu’ils partent se battre contre les Alamans.

Clovis

Un stratège, un planificateur, un visionnaire, Clovis se convertira au christianisme, acceptera d’abord que ses enfants le soient, Clotaire, Childebert. Une dynastie va naître et il va l’étayer, devenir un symbole dont on connait tous le nom. On voit sur la carte qui complète le dossier historique de l’album ce qu’était devenu le royaume des Francs à sa mort. Il va rattacher le sud de la France sauf la Septimanie. Des expéditions victorieuses, la reine Clotilde qui sera de bon conseil, Clovis méritait qu’on se penche sur son règne fondateur 22que ses enfants poursuivront. Une saga authentique de sang et d’épée.

Ils ont fait l’Histoire, Clovis, Glénat Fayard, 14,95 €

3.9/5 - (7 votes)