Douce, tiède et parfumée, tout un programme

Douce, tiède et parfuméeDécouvrir en héritage que l’on est un sujet d’expérience, que c’est celui que l’on croyait son père qui a tout manigancé, être accusée de meurtre, voila de quoi douter de sa raison. C’est ce qui arrive à la douce, belle mais impétueuse Ally. Membre éminent de la bourgeoisie victorienne anglaise, le père d’Ally est biologiste et se fait trucider. L’oncle d’Ally est juge et a des doutes sur l’innocence de sa nièce qui découvre le journal de son prétendu père. Dur pour Ally qui sait désormais qu’elle est l’un des deux enfants mis en concurrence dans des milieux sociaux différents pour comparer leur devenir. L’enquête commence pour Ally qui rencontre Juan et s’embarque dans une aventure où les esprits mènent la danse. Elle veut retrouver sa mère naturelle.

Ignacio Noé est argentin. Il signe scénario et dessin de cette histoire hors du commun, sensuelle et mouvementée. On démarre comme un polar pour enchaîner sur une part fantastique bien cadrée. Le dessin est chaleureux, réaliste, érotique aussi mais sans ostentation ou dérapage. Premier tome d’un triptyque, cet album donne à la BD une héroïne qui a un petit côté très agréable à la Little Ego de Giardino.

Douce, tiède et parfumée, Tome 1, Le Doute, Glénat, 13,90 €

Le doute