Le Vol 501, décollage immédiat avec Tanguy et Laverdure

Tanguy et Laverdure
Les deux héros volants ont repris du service

On doit à Uderzo les premiers envols de Tanguy et Laverdure sur un scénario de Charlier. Il y a eu des suites, des reprises plus ou moins convaincantes. Avec celle de Laidin et de Fernandez au dessin on a retrouvé un cadre plus carré, très technique, parfois un peu trop pour qui n’est pas familiarisé avec l’aéronautique militaire actuelle. Le dessin des avions et autres matériels volants est parfait. On peut par contre plus se poser de questions sur le côté un peu tassé des pages.Mais quand on est rentré dans l’aventure on s’y fait.

Voila donc Tanguy et Laverdure en Guyane. A son habitude Laverdure (tel Tuckson dans Buck Danny) gaffe et s’offre le préfet. On ajoute le centre de Kourou où le fils de l’une des responsables proche de Tanguy a été enlevée, quelques orpailleurs, des commandos qui voudraient bien voler en direct une Ariane (côté scénario cela rappelle quelque chose) et de beaux avions dont un Catalina. Un premier tome qui aura une suite. Ne boudons pas notre plaisir, cela fonctionne. Ce n’est que quand on aime qu’on voit les petits défauts.

Les Chevaliers du Ciel Tanguy et Laverdure, Tome 3, Le vol 501, Dargaud, 11,99 €

Le vol 501