Le Petit Livre de la bande dessinée, tout savoir sur la BD au fil des ans

Il était une fois la BD. Après le rock ou les Beatles, Hervé Bourhis et Terreur Graphique racontent l’histoire de la bande dessinée. Toujours le même concept, un bouquin carré qui, page à après page, illustre en dessin et en brèves les étapes importantes du 9e art. On découvre que la BD vient de loin pour finir en 2014 avec l’actualité de chaque année passée au crible. Des couvertures d’albums plus ou moins détournées scandent le calendrier.

Le Petit Livre de la bande dessinéeAu tout début il y a eu la tapisserie de Bayeux, joyeuse fresque de l’invasion normande en Angleterre. Le Sapeur Camembert (qui avait eu droit à un feuilleton TV en images il y a longtemps) c’était à la fin du XIXe siècle. Little Jimmy, Little Nemo, Les Pieds Nickelés, Bicot, des précurseurs avant cette année 1929 où un certain Tintin part en URSS. Dès 1930, Bourhis consacre deux pages par an de BD. On revoit avec plaisir des noms un peu oubliés. Dick Tracy, Jo, Zette et Jocko, Blondin et Cirage, et puis l’arrivée des super héros, Spirou, Coq Hardi, les dates sont aux rendez-vous de cette encyclopédie richement illustrée graphiquement.

200 pages d’hommages intelligents, drôles mais toujours justes de Hervé Bourhis et Terreur Graphique. Pas évident de faire tenir, sur une page plus une couverture, l’actualité de plus en plus riche de la BD. Ils y sont arrivés et on va avec plaisir à la pêche aux infos, surfant sur les détournements des unes d’albums par Pourquié ou Brüno. Un bel ensemble ce Petit Livre de la bande dessinée qu’il faut déguster à son rythme ou par année. Une vraie mine à l’humour tendre.

Le petit Livre de la bande dessinée, Dargaud, 19,99 €

Le Petit Livre de la bande dessinée