Détectives, pas de repos pour Miss Crumble

Avec son air de pas y toucher Miss Crumble reprend du service. Et, bientôt, après elle, un à un, tous les enquêteurs de choc rassemblés dans l’album Sept détectives dans lequel ils devaient, à Londres, trouver la solution d’un mystère initié par un dangereux criminel. Ils auront droit à un album chacun. Cette fois Miss Crumble, dans son charmant petit village fleuri où elle passe sa retraite d’institutrice, s’attaque au meurtrier du hobereau local. Un tueur qui a tout d’un chat botté.

DétectivesIl a avait été porté disparu pendant la Grande Guerre. Le compte Crackersmith réapparait ce qui ne va pas enchanter tout le monde. Sa femme a depuis son absence pris ses habitudes avec le jardinier. Un vieil ami de la famille meurt brutalement. Et le comte en personne s’offre une chute libre du haut de l’escalier. L’héritage ne va pas être à la hauteur des espérances de la plupart des héritiers. Il va y avoir du travail pour Miss Crumble obligée de délaisser provisoirement son charmant jardin. Mais elle les adore les assassins Miss Crumble et elle va se faire un plaisir de résoudre une énigme pas évidente.

Adorablement british cette histoire en finesse et bourrée de suspense écrite par Herik Hanna. Miss Crumble a la déduction digne de Poirot ou de Miss Marple. Avec en prime un sourire ravageur sous ses lunettes doublé par un physique avenant que lui a donné Sylvain Guinebaub au dessin bourré d’humour malgré la tension avec des couleurs de Lou. C’est un tout cette Miss Crumble. On lit avec plaisir les 62 pages de cette enquête aux rebondissements imprévisibles. On la relit même pour voir si un indice a échappé. Un petit plaisir qui augure bien des prochains retours des autres détectives, John Eaton, Martin Bec ou Ernest Pattisson dont Herik Hanna signera aussi les faits d’armes.

Détectives, Tome 1, Miss Crumble, Le Monstre botté, Delcourt, 14,95 €

Miss Crumble, Le Monstre botté