Odyxes T2, pris au piège des Dieux

Quand un officier américain pourfendeur d’Indiens à la fin du XIXe siècle se retrouve chez les Pharaons, il lui suffit de se servir de sa technologie pour devenir un chef aux armes redoutables. Mais si un autre homme du futur, médecin au XXIe siècle en France, se retrouve à ses côtés, l’affrontement est inévitable. Dans Odyxes les Dieux de l’Olympe sont aussi de la fête, et l’Histoire pourrait bien changer de cours. Arleston est au scénario sur un dessin agréable de Steven Lejeune.

OdyxesDes Winchester, ce sont les armes que veut faire fabriquer le nouveau pharaon venu du futur par son ingénieur, Oscar, qui a dérapé lui-aussi dans l’espace temps. Oscar est suivi par un jeune scribe qui l’espionne mais qui s’avère ne pas être du sexe masculin. D’où un liaison brûlante entre Aumëh et Oscar qui a été remarqué enfant par la déesse Athéna. Il lui faut un champion des Dieux de l’Olympe pour affronter ceux de l’Égypte qui jouent la carte du pharaon yankee. Oscar est désormais Odyxes et Pharaon a des canons et des cartes qui vont lui permettre de se battre contre les Hittites. Pharaon et blessé trahi par Odyxes qui va devoir le sauver si il veut lui-même survivre.

Ce qui est le plus attrayant dans cette histoire bien carrée, ce sont la mise en perspective en Égypte ancienne d’inventions modernes comme la montgolfière et les mélanges de culture ou de croyances avec leur influence sur le destin des héros, un thème très mythologique. Que va devenir ce bon Odyxes désormais coincé en Égypte ? On le saura peut-être plus tard car ce tome 2 termine ce premier diptyque.

Odyxes T2, L’écume des sables, Soleil, 14,50 €

L'écume des sables
Lejeune ®