Jour J T45, l’affaire Ravaillac, échec et mat

Il y a des dates que tout élève, au moins à une certaine époque, connaissait par cœur. De Marignan 1515 à la Bastille 1789, on avait flashé aussi sur Ravaillac 1610 et la mort du bon roi Henri IV trucidé par ses soins. Blanchard, Duval, Péchau et Marco Bianchini au dessin ont revisité le régicide pour leur collection Jour J. Et bien sûr, c’est le point de départ de ce thriller au goût fort moderne, Ravaillac loupe Henri IV qui lui ne va pas manquer la femme du Prince de Condé. Sacré Henri, le vert galant avait de grands appétits. Un aventure épique avec trahisons, hommes de mains, spadassins, complots, la totale qui emballe l’action. On pense même à une affaire Kennedy, Ruby en prime, façon Jour J en 1610.

L'affaire Ravaillac

Mai 1610, Henri IV décide de ne pas repasser par Paris pour aller faire la guerre et laisse le royaume sous la tutelle de la reine Margot. Et pourtant rue de la Ferronnerie, le carrosse passe et un homme en ouvre la porte, poignarde une personne à l’intérieur, un vulgaire mannequin de paille. Ravaillac a été pris au piège car Rapine, agent royal, lui a tendu un piège, informé par une indicatrice de son projet. Mais Ravaillac est immédiatement assassiné sous les yeux de ses gardiens. Avec Rapine, il y a l’Abbé, un curieux personnage aux pleins pouvoirs. Ravaillac ne pourra dire si il y a eu commanditaire et avait déjà tenté d’approcher le roi. Seule l’indicatrice peut désormais parler, dire où et par qui elle avait appris le complot.

L'affaire Ravaillac

On se doute bien que trop en savoir va nuire fortement à la santé d’un bon nombre de personnages. Quel jeu a joué la reine Margot ? Et le roi qui part en Belgique faire la guerre y va surtout pour retrouver sa maîtresse, la princesse de Condé. Quant à Rapine et l’Abbé, ils ne sont pas nets non plus. L’enquête va être périlleuse, pleine de fausses pistes sur fond de Saint-Barthélémy encore dans tous les souvenirs. Des rappels de grande histoire, des intérêts divergents, du Pape à la reine, on en passe dans ce panier de crabes où on règle les comptes sans pitié, ni vergogne. Rien n’a changé de nos jours. Un très bon épisode de la série correctement mis en images.

Jour J, Tome 45, L’affaire Ravaillac, Delcourt, 14,95 €

L'affaire Ravaillac

3/5 - (3 votes)