Sartre, intransigeant philosophe

Sujet délicat, difficile même, complexe, de tracer le parcours de l’un des plus redoutables mais brillants philosophes français. Jean-Paul Sartre fait passer BHL pour un amateur tout juste éclairé. De La Nausée à l’Existentialisme est-il un humanisme ?, Sartre a su s’imposer, intellectuellement, politiquement même si souvent, aujourd’hui, ses choix semblent imparfaits comme ses liens avec le Parti Communiste. Aussi doit-on rendre hommage à Mathilde Ramadier et Anaïs Depommier d’avoir eu foi en Sartre dont elles proposent un certain nombre de clés.

SartreDe son enfance imparfaite, à un physique difficile qui, pourtant ne l’empêchera pas d’être un séducteur impénitent, Sartre avait au moins une certitude, celle de l’exception. Il a abordé assez rapidement la philosophie de façon expérimentale et rencontre bien sûr celle sans laquelle jamais rien ne se fera, Simone de Beauvoir, surnommée Castor. Sartre ignorera la montée du nazisme mais saura résister, des Mouches à Combat. Il sacrifiera Camus sur l’autel de sa propre gloire. Sartre l’intransigeant refusera les honneurs tout en se considérant comme la conscience incontournable de la philosophie.

Malraux, Vian, Merleau-Ponty, Jean Genet, et Jean Cau émaillent ce portrait de Jean-Paul Sartre. On les retrouve à une époque qui va paraître lointaine voire floue à beaucoup. Un an près l’année 1968, Sartre en classe de philo comme on disait encore était omni-présent. Seul Marcuse pourtant avait réussi à le reléguer au second plan. Heureusement pour l’auteur de ces lignes. Un parcours sans égal, Sartre est à redécouvrir avec Mathilde Ramadier et Anaïs Depommier, deux amies, qui lui ont redonné vie. Un détail toutefois, jamais Sartre n’a pu prendre un DC 8 en 1945 pour aller aux USA. Quadrimoteur à réaction, le DC 8 a volé pour la première fois en 1959. Un Constellation peut-être, à hélices ? Allez-savoir, avec Sartre ….

Sartre, Dargaud, 17,95 €

Jean-Paul Sartre