Prix Albert Londres la BD adapte les titres récompensés

Une info qui n’est pas neutre et montre tout l’intérêt qu’ont en particulier de nos jours les vrais reportages d’actualité, pas « bidonnés » et en plus primés par des journalistes de terrain. A la rentrée, Aire Libre chez Dupuis accueillera les lauréats du Prix Albert Londres (le must en matière de Presse équivalent du Pulitzer US) et donnera un nouveau souffle à des reportages mythiques. Ce qui n’est pas neutre et ouvrira la porte à un retour à un regard sincère sur la légitimé objective de l’information qui plus est mise en images BD, ouverte au plus grand nombre, loin des écrans hypnotiseurs. Premier titre de la collection, Sur le front de Corée de Henri de Turenne scénarisé par Stéphane Marchetti et dessiné par Rafael Ortiz, paraîtra le 18 octobre 2024.

Sur le front de Corée

Comme le rappelle à juste titre le communiqué d’Aire Libre un lauréat, un reportage, un roman graphique, voilà le triptyque des ouvrages Albert Londres, dont l’ambition est de faire revivre les textes couronnés par le plus prestigieux des prix journalistiques francophones. Aujourd’hui souvent inaccessibles au grand public, ces enquêtes parfois anciennes racontent pourtant à la fois l’histoire du XXe siècle, et celle du métier de journaliste. Elles constituent des témoignages uniques, que la bande dessinée permet d’incarner, à travers une approche narrative et graphique singulière et moderne.

Prix Albert Londres
Le Figaro ©

Pour inaugurer les ouvrages Albert Londres (ancêtre des grands reporters), une figure tutélaire s’imposait, Henri de Turenne. Journaliste élégant qui a su imposer sa patte, il est devenu l’un des pères fondateurs du documentaire historique avec on s’en souvient Cinq Colonnes à la Une, mythique émission d’actualité au début des années 60 . Il a reçu le prix Albert Londres pour sa couverture de la guerre de Corée, entre juillet 1950 et mars 1951. C’est alors un jeune homme de 28 ans, qui découvre la guerre. Il est accompagné de deux autres amis journalistes à l’AFP, Philippe Daudy et Jean-Marie de Prémonville, qui deviennent ses frères d’armes, et que l’on retrouve dans l’album scénarisé par Stéphane Marchetti et dessiné par Rafael Ortiz qui paraîtra le 18 octobre 2024.

Sous la direction de Jean-David Morvan et Stéphane Marchetti, quatre autres livres sont actuellement en cours de réalisation, tous très différents les uns des autres, à la fois de par le sujet, l’époque, le type de reportage, ou encore le traitement graphique proposé. L’année prochaine paraîtra Les Mémoires de la Shoah, par Théa Rojzman et Tamia Baudouin, d’après la série de reportages d’Annick Cojean, auréolée en 1996. Les trois autres ouvrages – Les Fantômes du fleuve (Doan Bui et Damien Roudeau), Bienvenue chez Mugabe ! (Sophie Bouillon et Lorena Canottiere) et L’Odyssée du MC Ruby (co-scénario de Jean-David Morvan et Philippe Broussard, dessin de Jean-Denis Pendanx) – sortiront en 2026 et 2027.

Prix Albert Londres

5/5 - (2 votes)