Mal Dominant, Fabrice Erre expose à Montpellier avant la sortie de l’album en mai

Fabrice Erre était en résidence au Centre Culturel Universitaire de Paul-Valéry à Montpellier depuis plusieurs mois. Le but du jeu, si l’on peut dire, était d’accompagner la conception de son prochain livre chez 6 Pieds sous terre, Mal dominant, jusqu’à sa parution prévue en mai prochain. Fabrice Erre revient sur son bouquin sans oublier qu’il avait aussi présenté une première expo à l’université sur l’éditeur 6 Pieds sous terre jusqu’au 2 avril 2021. Enfin Fabrice Erre fait, comme d’habitude avec ligneclaire, un point d’étape sur ses travaux en cours.

Fabrice Erre

Il avoue que c’est un peu long ces confinements à répétition qui coupe des copains, des rencontres, de la vie en général. Mais il s’est bien occupé avec ses expositions et arrive à la fin de sa résidence à Montpellier. Après l’exposition sur Six Pieds sous Terre, Fabrice Erre en présente une autre en deux parties toujours à la Fac. A la Bibliothèque Universitaire, en intérieur, la première de façon statique, explique la genèse du livre, Mal Dominant. L’autre est en extérieur, sur le campus. Elle présente des extraits, des dessins, des planches, des affiches collées sur les murs toujours liées au Mal Dominant.

Le bouquin est fini et, comme l’explique Fabrice Erre, « Mal Dominant est un spectacle de stand-up dessiné, un one-man show, un « seul en scène » ,avec des digressions pour éviter que ce ne soit trop statique. On navigue un peu dans l’imaginaire que le héros évoque et veut créer. J’y parle même de Stallone, des lions dans la savane. Le livre sort chez Six Pied sous Terre le 6 mai sur une centaine de pages. C’est donc le résultat de mon année de résidence ».

Mais l’exposition à la BU explique avant tout la génèse de Mal Dominant, ce qui était le but aussi de la résidence, « montrer aux étudiants comment se concevait une BD de A à Z. Avec toutes les étapes, plus la mécanique. Comme le bouquin est un peu expérimental, l’exposition n’est pas très académique. C’est un spectacle avec son rythme ».

Sinon, Fabrice Erre continue aussi à surfer sans déraper dans Spirou avec Fabcaro. A se demander comment ils font pour supporter le duo de la page 2. « On a quelques lecteurs qui s’étonnent parfois » confie Fabrice. « Le lectorat de Spirou est hétéroclite, à la fois des vieux habitués mais aussi des enfants. C’est un public qui est très proche des auteurs, très fidèle, familial ». Et c’est vrai que Spirou ce transmet au fil des générations, en famille et appartient à ses lecteurs comme un patrimoine.

Hormis Mal Dominant, il prépare à plus long terme un tome de l’Histoire dessinée de la France. « C’est une collection lancée par la Revue Dessinée écrite par un historien qui prend un angle très particulier. Le mien traitera du XIXe siècle et le romantisme. Le Prof reste en blog, pas de suite pour Walter Appleduck. Je serai au festival de Nîmes les 7 et 8 mai 2021 et la Comédie du Livre en juin. Je vais au château d’Espeyran dans le Gard en juin aussi pour les Rencontres de la Biosphère. »

6 Pieds sous terre