Souvenirs de l’empire de l’atome, les voyages de Paul le télépathe

Souvenirs de l'empire de l'atome Un album qui détonne par son originalité, son style et son graphisme. Souvenirs de l’empire de l’atome va ravir ceux qui ont encore en mémoire les dessins animés américains des années cinquante à soixante. Traits aigus ou enrobés, Hanna et Barbera avec les Fous du volant, un soupçon de Franquin peut-être ?

On suit les pérégrinations mentales de Paul, un spécialiste de l’Asie qui travaille pour le gouvernement. Normal le Paul sauf que par moments il communique avec Zarth Arn qui vit sur une autre planète dans un futur très lointain. Télépathe Paul, et ses camarades s’inquiètent un peu. Fada ou pas ? Mais quand on peut correspondre avec un maître en armement du futur cela peut rapporter gros en lui piquant ses secrets. C’est ce que se dit un industriel.Un petit coup d’hypnose et bon voyage Paul. Le cas a vraiment existé, pathologie comprise.

Un texte très présent de Thierry Smolderen qui scande parfois beaucoup les dessins. Il faut expliquer c’est vrai mais on a du mal aussi à suivre. Alexandre Clérisse a collé à l’ambiance ce qui allège le propos. A lire.

Souvenirs de l’empire de l’atome, Dargaud, 19,99 €