Empire, le tome 4 très attendu et une superbe intégrale chez Delcourt

On redécouvre avec une intégrale qui rassemble les trois premiers tomes l’une des plus percutantes uchronies historique et technique sous la plume de Jean-Pierre Pécau et d’Igor Kordey au dessin. Et comme un bonheur peut toujours faire place à un autre, après quelques années d’absence, la série Empire s’enrichit d’un tome 4 qui vient de sortir chez Delcourt. Napoléon n’a pas perdu la bataille de Saint-Jean d’Acre et s’est offert Constantinople avant d’aller chercher des noises aux Anglais en Inde. Au service de l’empereur, un baroudeur et un espion qui forment un tandem efficace mais qui vont agacer un certain sculpteur de chair.

EmpireOn est en 1820, les affaires reprennent pour le capitaine Saint-Elme et son ami Charles Nodier. Napoléon fête le jubilé de son règne à Constantinople et manque se faire trucider par un certain Chateaubriand transformé en ectoplasme. Pas content l’empereur. Il va sévir et veut que les commanditaires soient châtiés. Les Russes sont dans le collimateur. Baba, fidèle complice du duo, réapparait pour aider Saint-Elme à s’introduire auprès d’un khan mais échec. Ils sont sauvés de justesse et s’envolent dans un hélicoptère pour prévenir le général Berthier de la conspiration russes. Mais c’est l’attentat contre l’empereur qui a la priorité. A Alexandrie, Saint-Elme rencontre Honoré de Balzac, commerçant avisé qui aimerait écrire. Rejoints par Nodier, les trois hommes se lancent à la recherche du sculpteur de chair, un docteur Frankenstein avant la lettre et visitent la grande pyramide.

EmpireUne série bourrée de détails accommodés par Pécau en souplesse et avec une vraie saveur qui fait douter parfois de la vérité historique. Qui est dans le vrai ? Il y a vraisemblance dans les inventions mécaniques, soldats robots, armes électriques, avions et autres agrémentés à la sauce XIXe.  L’intrigue est cadrée. L’humour est en finesse et puis il y a le dessin de Kordey qui apporte une telle puissance que l’on a l’impression que les cases s’animent. Reste à savoir quelle sera la suite car il en faut une. Et quand. Dans son interview donné à ligneclaire.info, Jean-Pierre Pécau était dans l’expectative. Dommage.

Empire, T4 Le sculpteur de chair, Delcourt, 14,95€
Empire, L’intégrale, Tomes 1 à 3, Delcourt, 25,50€

Le sculpteur de chair