Les Blagues de Toto, des bulles à l’écran le 5 août et retour

Toto, pour plusieurs générations, c’est un petit garçon sympa qui raconte des blagues populaires généralement assez bas du panier mais qui répondent pourtant à une certaine logique imparable. On se les échangeait dans la cour de l’école. Exemple : Toto raconte à un copain : – Mon prof est bizarre. L’autre jour, alors que je bavardais avec ma voisine, il a dit : « séparez-vous ou je vous colle » ! Voilà, point barre, et un long-métrage Les Blagues de Toto sort le 5 août signé par Pascal Bourdiaux. Dans la foulée un nouvel album BD a vu le jour, une quasi adaptation à peu de variantes du film. Thierry Coppée créateur de la série BD à succès Toto depuis 2004, Lapuss’, Ztnarf au dessin et Lorien à la couleur sont aux manettes des aventures souriantes de cet élève atypique à mi-chemin entre Ducobu et Cédric voire du Petit Spirou.

Il sait y faire Toto pour ne pas se lever le matin, tromper son paternel qui vit séparé de sa mère. Il veut bien aller à l’école mais pas y rester. On le redoute, les profs le craignent, c’est un empêcheur d’enseigner en rond. Mais il a des copains, une amoureuse et ces réparties cinglantes non dénuées de bons sens. Dans la ville qu’il habite il y a un grand méchant promoteur, Petit, chez qui travaille le papa de Toto. Il faut qu’il arrive à expulser le dernier petit propriétaire qui fait de la résistance. Toto a aussi une petite sœur et sait anticiper tous les pièges. Petit a construit un musée et l’inauguration ne va pas se passer comme prévu. Merci Toto.

Drôle d'aventure

Un détail : chez Toto on se marie en famille, sa mère avec son père, sa tante avec son oncle, pépé avec mémé. Un philosophe ce Toto. Il a un grand cœur, pas méchant mais il faut pas lui marcher sur les baskets. L’album est une suite de gags rythmée par la trame du film et l’accident du musée. Pour le film Pascal Bourdiaux a un casting de choix avec Guillaume de Tonquédec et Anne Marivin pour les parents du diablotin, Daniel Prévost et Ramzy Bedia. Ce sera à coup sûr le grand moment de détente de l’été appuyé par la BD qui se laisse gentiment lire par les plus jeunes.

Les Blagues de Toto, Drôle d’aventure, Delcourt, 11,95 €