L’Apache et la cocotte T2, Cléo fait son choix

On va enfin savoir si L’Apache et la cocotte finiront leurs jours ensemble. Dans le premier tome Cléo est tombé amoureuse d’Ange mais a préféré partir faire son apprentissage de demie-mondaine avec la Comtessa. A Paris Ange est devenu un voleur qui a toujours des comptes à rendre à un malfaisant, Fredo. Cléo va tenter de faire machine arrière mais un peu tard. Édifiante saga de la belle Cléo qui se termine donc mais après bien des tracas à faire sangloter les foules. Un feuilleton avec tous les ingrédients nécessaires au début du siècle dernier dessiné par Hervé Duphot et écrit par Stéphane Betbeder.

L'Apache et la cocotteLa Comtessa rend sa liberté à Cléo. Devenue une jeune femme ravissante Cléo pourrait lui faire de l’ombre. Cléo rentre à Paris et se met à la recherche d’Ange à qui son oncle marchand de vin n’a pas remis les lettres qu’elle lui a envoyées. Ange c’est désormais Notcho, un apache qui cambriole les riches. Cléo a retrouvé son ancienne patronne et revoit Ange qui tombe entre les pattes de Fredo. Il va le payer cher mais obtient que Cléo ne soit pas inquiétée. Cléo se fait engager dans un music-hall. Elle revoit Fredo et Ange mais un policier est abattu devant eux. Ange est accusée de meurtre. Seule Cléo peut le sauver en témoignant pour lui. Quand elle rencontre le riche Eugène Leprince elle sait qu’elle doit faire un dernier choix.

La recette du drame sentimental et social est parfaite. On n’en dit pas plus mais on n’est pas déçu par la touche finale en forme de clin d’œil pour l’amour de jeunesse de Cléo et Ange. Un légionnaire qui sent le sable chaud, il y a un peu de Gabin, du cinéma des années trente, Reggiani et Signoret, un joli dessin de Duphot. On a dit pour le premier tome que tout ceci soit se finirait bien ou dans le tragique. Alors ? A vous de voir si il n’y a pas une autre piste.

L’Apache et la cocotte, T2 Cléo, Glénat, 14,50 €

Cléo