Jour J T14, les années 40 revisitées

Uchronie quand tu nous tiens ! Réinventer l’Histoire, en écrire de nouveaux chapitres, inventer des destins inédits à des personnages célèbres, tel est le but de Jour J, une série chez Delcourt, qui cette fois revisite les années 40 dans le tome 14 Oméga.

Jour JLa France est désormais sous un régime d’extrême droite, sous la houlette d’Oméga, un parti qui a pris le pouvoir au détriment entre autres des Croix de Feux de De La Rocque. En 1936 les bombardiers français on rasé Stuttgart et obligé Hitler à s’exiler. Tout l’équilibre des forces en Europe a été remis en question. L’Angleterre et la France sont prêtes à se faire la guerre d’autant qu’on accuse la Royal Air Force d’avoir abattu l’avion de Saint-Exupéry en ce mois de février 1942.

La police d’Oméga commandée par Laffont (aux ordres de la Gestapo dans la vraie Histoire de l’Occupation) recherche aussi un réseau qui fait évader des Français vers l’Angleterre. C’est à ce réseau qu’appartenait Saint-Ex. Et qui doit transmettre des documents importants sur les travaux de Joliot-Curie concernant une forme nouvelle d’énergie.

Le héros de cette aventure bien documentée mais qui parfois attribue des rôles délicats à des personnages connus comme Simone de Beauvoir, est un jeune officier pilote qui choisira le chemin de la résistance. Au total le scénario de Duval et Pécau s’enchaîne bien. Il faut avoir de bonnes bases pour remettre Laval, Doriot et autres dans leurs vrais rôles pour que l’Histoire, la vraie, ne soit pas brouillée. Dessin classique, bon point pour les avions, Maza assure le déroulé.

Jour J, Tome 14, Oméga, Delcourt, 14,30 €

Oméga