Blake et Mortimer : pour Le serment des cinq lords une rencontre avec André Juillard

André Juillard
Dans son bureau André Juillard et les premières planches de la suite de Plume au vent.

Une histoire de vengeance, bien ficelée, très british même par Yves Sente au scénario, André Juillard signe le dessin du Blake et Mortimer 2012, Le Serment des cinq lords chez Dargaud, éditions Blake et Mortimer.

« Yves Sente au scénario y révèle une partie du passé de Blake et c’est à Oxford que se déroule l’intrigue ». Et Juillard d’ajouter que « Sir Lawrence, le Lawrence d’Arabie, est aussi présent. Les conditions de sa mort ne sont pas très claires. Il gênait le gouvernement».
Pas de voyage lointain cette fois avec la volonté que tout se passe en Angleterre.

Une héroïne aussi, une jeune femme. Les cinq lords vont avoir des soucis les uns après les autres. Un tueur mystérieux, des objets qui disparaissent dans le musée de la ville, Sente a situé l’histoire chronologiquement juste après La Marque Jaune de Jacobs. « J’ai été ravi d’aller faire des repérages à Oxford. Et avec Sente nous avons cherché à Londres à Park Lane l’appartement présumé des héros selon Jacobs, leur club le Centaur». Pas évident  semble-t-il.

André Juillard au dessin
Juillard sur un détail d’une planche de l’Épervier (JLT ®)

Au départ l’action aurait dû se dérouler à huis-clos dans l’appartement des deux héros à Londres. « Un peu compliqué. Nous avons beaucoup discuté aussi pour le complice du meurtrier. En fait je reçois le scénario complet et y apporte mes remarques. Il faut que tout soit crédible en particulier dans une intrigue que n’aurait pas reniée Agatha Christie ».  La simplicité est le secret de tout bon scénario.

Blake et Mortimer Le secret des cinq lords
La couverture du nouveau Blake et Mortimer

Sente a concocté une intrigue très écrite, bien cadrée selon Juillard. « A moi de trouver la bonne distance, l’intégration des dialogues explicatifs avec un suspense qui monte en puissance, ponctué par un retour en arrière qui permet de respirer », précise le dessinateur qui ajoute : « On a visité à Londres le War cabinet où Churchill dirigeait les opérations en 1940. Le prochain Blake pourrait se passer pendant la guerre ».

André Juillard et Plume au vent
La première planche du prochain Plume au vent, le retour de l’Épervier (JLT ®)

Mais avant le prochain Blake Juillard a décidé de revenir à son héroïne de cœur, Ariane, l’Épervier dont nous présentons les premières planches. « Je reprends la série Plume aux vents. Qu’est devenue la fille d’Ariane ? Une idée du scénariste Patrick Cothias » précise Juillard montrant les deux premières planches de l’album, dessin d’une rare finesse comme toujours chez l’un des maîtres de la ligne claire, éclatant de beauté, le trait travaillé et souple, sensuel.

« Et ensuite comme je suis un peu fatigué du contemporain pourquoi pas une histoire à l’aube de la Révolution sous la monarchie ? » Mais avant on va découvrir le terrible et tragique destin des cinq lords.

Blake et Mortimer, tome 21, le serment des cinq lords, Dargaud, 15,95€

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 vote(s), moyenne: 5,00 étoile(s) sur 5)
Loading...
En lire plus sur: