La Grande Évasion, la balade de Tilman Razine

Une dernière aventure dans la série La Grande Évasion, celle d’un homme, Tilman Razine, qui va réussir à faire évader des centaines de bagnards, ceux qui viennent en 1900 de construite le Transsibérien. Mais qui est vraiment Tilman Razine ? Il y a parfois des mythes plus forts que ceux qui les incarnent. Kris a signé un scénario astucieux, intelligent, à la hauteur de son héros. Une ballade pour une grande balade.

La balade de Tilman Razine

La ligne du Transsibérien va être inaugurée. Les bagnards du Tsar l’ont construite de leurs mains. Il n’y a qu’un endroit où le train luxueux doit quitter les rails et traverser un lac gelé à bord d »un brise-glace. Et c’est là que le légendaire Tilman Razine dont personne ne connaît le visage veut qu’ait lieu la grande évasion. Lui aussi est prisonnier dans le camp de travail. Sauf qu’en réalité c’est un acteur moscovite condamné qui joue le rôle fédérateur de Tilman Razine, légendaire bandit, à la demande énergique du comité d’évasion des forçats. A bord du train  il y aura des complices et une belle princesse qui vient rejoindre son mari ingénieur anglais. Un journaliste va comprendre finalement ce qui se trame mais personne ne peut lutter contre l’effet Tilman Razine.

Le poids des idées, d’un mythe et une intrigue bien ficelée, Kris dévoile peu à peu ses rebondissements. Tout s’enchaîne sur le dessin de Guillaume Martinez et les couleurs de Delf. Il y a du souffle dans cette machiavélique évasion sur fond d’étendues infinies et de goulag avant l’heure.

La Grande Évasion, La Balade de Tilman Razine, Delcourt, 14,95 €

La balade de Tilman Razine
Delcourt ®