Frères de terroirs 2, des balades toujours aussi gourmandes sous le crayon de Jacques Ferrandez

Frères de terroirsLe premier tome de ces Frères de terroirs valait déjà qu’on s’y penche, pris aux tripes par la sensualité créatrice dégagée par les amis et fournisseurs du chef étoilé Jacques Camdeborde. Il fallait bien un tome 2 pour que Jacques Ferrandez puisse, d’un trait léger, nous amener avec son complice Camdeborde au plus près de ses fameux créateurs du goût, des visionnaires. Une leçon d’amitié aussi, de bonheur et de rigueur, d’honnêteté et d’envie, celle de faire frissonner de plaisir le gastronome ou le client qui aime la cuisine pure et authentique.

Carnet de croqueurs
Ferrandez ®

Direction la Corse, le miel du maquis, Camdeborde visite les ruches de Pierre Carli. Un histoire d’amour avec ses abeilles qui se poursuit à la pêche aux anémones. Et une belle recette car chaque portrait se termine par les secrets culinaires du chef. Corse encore pour un vin d’exception chez un homme singulier. Boire avec gentillesse, une belle expression de Camdeborde avant de l’accompagner voir le veau de cinq heures et le lait p’tit béarnais qui va donner un fromage incroyable. On apprend à préparer le boudin rôti sous la cendre, pas à pas. On comprend, on assimile, on salive. Ferrandez lie la sauce et nous met en faim.

Un plaisir gourmand, bien sûr, ces Frères du terroir, été et automne. Associer portraits et recettes, BD et cuisine font de l’album un indispensable aussi bien pour le fan de Ferrandez que l’amateur de bon plats aux bases franches et de qualité. Ah, le gros baba tiède façon Suzette, un rêve.

Frères de terroir 2, été automne, Rue de Sèvres, 22 €