Dark Museum, American Gothic pour une grande bouffe

Et si certains des plus célèbres tableaux, ceux qui peuplent notre imaginaire, avaient une face cachée, un secret terrible, inavouable et angoissant ? De quoi ne plus se promener du Louvre à Branly avec le même regard.  Dark Museum est une collection thématique qui va ouvrir des portes et des pistes diaboliques sous la houlette de Gihef et Alcante pour le scénario et Stéphane Perger pour le dessin et la couleur. Première œuvre a révéler son très lourd fardeau, le couple pas vraiment rigolo en plus du tableau American Gothic de Grant Wood qui se veut une ultime représentation de l’esprit pionnier US dans les années 30. On frémit.

Dark MuseumA Eldon en Iowa, cette années 1930 n’est pas celle du bonheur. Sécheresse, famine, la dépression commence à faire des ravages. Le peintre Grant Wood prend une photo d’un père, Lazarus, et sa fille Epiphany. Son jeune frère agonise et la famille n’a plus d’argent pour les soins et le nourrir. Au village un cirque vient de s’installer pour une foire dont le maire Bixby sera le seul à tirer bénéfice. Les puits sont secs et le seul qui fonctionne encore est utilisé par les forains. Epiphany vole un peu de lait pour son frère et est battue par le propriétaire de la vache. Les forains ont aussi accaparé toute l’essence du patelin. Quand une voiture est accidentée près de chez lui et le conducteur meurt dans les flammes, Lazarus comprend que le destin a frappé à sa porte pour sauver les siens de la famine. À condition que…

Dark Museum
Art Institute Chicago ®

La montée en puissance d’une certaine forme d’horreur ordinaire est particulièrement bien décrite. La où il y en a pour un. Tout réside dans savoir trouver le troupeau de ses brebis et de se sentir une âme de boucher dans tous les sens du terme. Seule la douce mais vraiment moche Epiphany aura des états d’âmes culinaires que son petit frère, lui, n’a pas, devenu un brin addict à la viande fraiche. Des homme sont devenus des loups féroces et insatiables qui vont aller faire un  petit tour au cirque histoire de remplir la glacière. Il y a une morale dans cette édifiante et anthropophagique histoire. Personne ne s’occupe de ces abandonnés de tous. Leur impunité en découle. De la photo prise, Grant Wood fera son célèbre et très froid tableau. Le trio Alcante, Gihef et Perger a fait, certes dans le un peu tiré par les cheveux mais finalement où tous les rouages mis en place fonctionnent pour mettre en place un petit modèle d’horreur qui défrise bien. Un dessin prenant et dans la ligne ultra-réaliste de Wood.

Dark Museum, American Gothic, Delcourt, 14,95 €

American Gothic
Perger ®